28/09/2004

La France n'a pas encore chassé tous ses riches


Si la chasse aux riches se poursuit activement, non seulement par des mesures concrètes comme l'ISF et d'autres charges alimentant l'exode, mais aussi par une culture savamment entretenue par notre nomenklatura parisienne socialisante, les Français n'ont pas une image du patrimoine aussi mauvaise que la presse voudrait nous le faire croire. Surtout, les seuils qu'ils jugent séparer les situations "à l'aise" et "fortuné" sont très éloignés de ce qu'on pourrait imaginer en lisant la presse courante. Alors info ou intox ?

Nicolas Sarkozy a déjà attaqué : «Quand on a travaillé toute une vie et qu'on laisse à ses enfants 100 000 euros, je défie quiconque de dire que c'est un cadeau aux plus fortunés.» Assuré de viser juste, le ministre d'Etat assume : «Si on considère qu'une telle personne est quelqu'un de riche, eh bien, faisons le débat devant les Français.»
Au moment où il s'avançait sur ce terrain miné (par la gauche), l'INSEE nous annonçait que :
- 41.6 % des ménages disposait d'un patrimoine compris entre 105.000 euros et 450.000 euros,
- 7.5% des ménages disposait d'un patrimoine supérieur à 450.000 euros,
- 37.9 % disposent d'un patrimoine entre 3.000 et 105.000 euros
Bref, ceci confirme que largement plus de la moitié de la population dispose d'un patrimoine proche ou supérieur à 100.000 euros. Un sondage récent TNS-Sofres réalisé par le Figaro révèle par ailleurs que 77 % des Français se déclarent satisfaits de leur situation matérielle (dont 10 % "très satisfaits"). Ils en profitent pour grossir leur épargne, déjà à un niveau très élevé. En fait, les Français sentent bien que de gros nuages s'amoncellent au-dessus du pays : faillite latente de nos régimes des retraites, sécu au bord du gouffre, dette publique incontrôlable,... Aussi sont-ils 68 % à vouloir épargner davantage.

Un Français sur trois considère que la richesse commence avec un revenu mensuel net compris entre 6 000 et 10 500 euros dans un foyer. Ils sont deux sur trois à juger qu'un ménage avec deux enfants aurait un niveau de vie tout à fait acceptable avec un revenu mensuel net compris entre 2 000 et 4 000 euros. Soit à peu près 2 fois le salaire moyen en France qui s'établit à 1 372 euros.
Plus significatif, un sondé sur cinq estime que l'on peut se tenir pour fortuné avec un patrimoine de 450 000 à 1 million d'euros. En moyenne, les personnes interrogées se classent seulement dans la catégorie «à l'aise» lorsque la valeur cumulée des placements financiers, de l'immobilier et autres oeuvres d'art atteint 685 000 euros. Or la première tranche de l'ISF (0,55%) se situe à 720 000 euros... Pour être vraiment riche, selon les Français, le ménage doit posséder des biens valorisés à plus de 1,5 million d'euros (voire même 2 millions d'euros pour les plus de 50 ans).
Bref, les seuils de l'ISF sont franchement iniques et l'idée qu'il constitue une véritable spoliation n'est peut-être pas si éloignée du sentiment majoritaire que cela.
Les Droits de succession constituent aussi un point crucial pour nos concitoyens. 80 % des sondés se déclarent "très" ou "assez favorables" à la réforme en cours. Voire plus ?

En attendant, les réformes viennent au compte-goutte, l'exode continue, le marché du travail ne repart pas franchement et le cloisonnement social, les trappes à pauvreté vont être amplifiés par les projets pharaoniques de Borloo soutenus par un Chirac plus antimondialiste que jamais.

10:14 Écrit par Alternative Lib | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

アーチ形の細長い葉形のポインターはすべての機能を指示するのに用います。ヴィトン激安コピー優雅な波浪の形のアラビア数字の“6”、“9”と“12”のきらめく強烈な光芒。ダイヤモンドの外側のコースはこの貴重な腕時計に開放して眼光に光り輝いて採取させる。

Écrit par : ヴィトン激安コピー | 26/09/2014

Les commentaires sont fermés.